Videoclub – Enfance 80

Enfance 80

[Couplet 1 : Adèle Castillon]
J’ai touché l’enfance de mes doigts encore feutrés
Ressassé cette histoire comme si je l’avais rencontrée
La vraie belle nouveauté c’est celle qui ne vieillit pas
Celle qui nous garde les ciels pastels, l’orage quand il fait froid

[Refrain : Adèle Castillon avec Matthieu Reynaud]
Je laisse aux autres les demain
Moi je prend que les maintenant
Si c’est pour penser la fin
Compte sur mes rêves d’enfants
Je laisse aux autres les demain
Moi je prend que les maintenant
Si c’est pour penser la fin
Compte sur mes rêves d’enfants

[Couplet 2 : Adèle Castillon]
Petite, je fuis le temps, déjà peur des convenances
Et la vraie étoffe des gens, c’est fou tout ce qu’ils pensent;
C’est triste toute cette méfiance, faudrait suivre l’avion en papier
Hurler pour s’envoler surtout quand on pense au passé

[Refrain : Adèle Castillon avec Matthieu Reynaud]
Je laisse aux autres les demains
Moi je prend que les maintenant
Si c’est pour penser la fin
Compte sur mes rêves d’enfants
Je laisse aux autres les demain
Moi je prend que les maintenant
Si c’est pour penser la fin
Compte sur mes rêves d’enfants

[Couplet 3 : Adèle Castillon & Matthieu Reynaud]
J'regrette mon adolescence
Et pourtant c'est pas fini
Quand t'es petit y'a la méfiance
Puis après vient le mépris
Y'a des jours où ça va mal
C'est que t'oublies quand ça va bien
Les adultes ils crient, ils râlent
Disent des choses qui servent à rien
Tu passes ta vie dans le passé
Et pourtant c'est pas si beau
Tu te souviens des jours usés ?
Des mois de mai, des batailles d'eau
Faut s'y faire t'es juste grand
Y'en aura pleins tu verras
Des belles choses, des bons moments
Quand c'est fini tu regretteras

[Refrain : Adèle Castillon avec Matthieu Reynaud]
Je laisse aux autres les demain
Moi je prend que les maintenant
Si c’est pour penser la fin
Compte sur mes rêves d’enfants
Je laisse aux autres les demain
Moi je prend que les maintenant
Si c’est pour penser la fin
Compte sur mes rêves d’enfants
[Pont : Adèle Castillon]
Compte sur mes rêves d’enfants
Compte sur mes rêves

[Refrain : Adèle Castillon avec Matthieu Reynaud]
Je laisse aux autres les demain
Moi je prend que les maintenant
Si c’est pour penser la fin
Compte sur mes rêves d’enfants
Je laisse aux autres les demain
Moi je prend que les maintenant
Si c’est pour penser la fin
Compte sur mes rêves d’enfants
Childhood 80

[Verse 1: Adèle Castillon]
I touched the childhood of my still felted fingers
Replayed this story as if I had met it
The real beautiful novelty is one that does not age
The one who keeps us pastel skies, the storm when it's cold

[Chorus: Adèle Castillon with Matthieu Reynaud]
I leave to others tomorrow
I take that now
If it is to think the end
Count on my childhood dreams
I leave to others tomorrow
I take that now
If it is to think the end
Count on my childhood dreams

[Verse 2: Adèle Castillon]
Little girl, I'm running away from time, already afraid of convenience
And the real stuff of people, it's crazy what they think;
It’s sad all this distrust, should follow the paper plane
Howling to fly away especially when you think of the past

[Chorus: Adèle Castillon with Matthieu Reynaud]
I leave the tomorrows to others
I take that now
If it is to think the end
Count on my childhood dreams
I leave to others tomorrow
I take that now
If it is to think the end
Count on my childhood dreams

[Verse 3: Adèle Castillon & Matthieu Reynaud]
I'm regretting my adolescence
And yet it's not over
When you are little there is distrust
Then comes contempt
There are days when things go wrong
Is that you forget when it's going well
The adults they cry, they moan
Say things that are useless
You spend your life in the past
And yet it is not so beautiful
Do you remember the days worn out?
May, water battles
You have to get used to it, you're just great
There will be plenty you will see
Beautiful things, good times
When it's over you will regret

[Chorus: Adèle Castillon with Matthieu Reynaud]
I leave to others tomorrow
I take that now
If it is to think the end
Count on my childhood dreams
I leave to others tomorrow
I take that now
If it is to think the end
Count on my childhood dreams
[Bridge: Adèle Castillon]
Count on my childhood dreams
Count on my dreams

[Chorus: Adèle Castillon with Matthieu Reynaud]
I leave to others tomorrow
I take that now
If it is to think the end
Count on my childhood dreams
I leave to others tomorrow
I take that now
If it is to think the end
Count on my childhood dreams


Similar Lyrics