Zaz – À Paris

À Paris

À Paris
Quand un amour fleurit
Ça fait pendant des semaines
Deux cœurs qui se sourient
Tout ça parce qu'ils s'aiment
À Paris

Au printemps
Sur les toits les girouettes
Tournent et font les coquettes
Avec le premier vent
Qui passe indifférent
Nonchalant

Car le vent
Quand il vient à Paris
N'a plus qu'un seul souci
C'est d'aller musarder
Dans tous les beaux quartiers
De Paris

Le soleil
Qui est son vieux copain
Est aussi de la fête
Et comme deux collégiens
Ils s'en vont en goguette
Dans Paris

Et la main dans la main
Ils vont sans se frapper
Regardant en chemin
Si Paris a changé

Y a toujours
Des taxis en maraude
Qui vous chargent en fraude
Avant le stationnement
Où y a encore l'agent
Des taxis

Au café
On voit n'importe qui
Qui boit n'importe quoi
Qui parle avec ses mains
Qu'est là depuis le matin
Au café

Y a la Seine
À n'importe quelle heure
Elle a ses visiteurs
Qui la regardent dans les yeux
Ce sont ses amoureux
À la Seine

Et y a ceux
Ceux qui ont fait leur nid
Près du lit de la Seine
Et qui se lavent à midi
Tous les jours de la semaine
Dans la Seine

Et les autres
Ceux qui en ont assez
Parce qu'ils en ont vu de trop
Et qui veulent oublier
Alors y se jettent à l'eau
Mais la Seine

Elle préfère
Voir les jolis bateaux
Se promener sur elle
Et au fil de son eau
Jouer aux caravelles
Sur la Seine

Les ennuis
Il y en a pas qu'à Paris
Il y en a dans le monde entier
Oui mais dans le monde entier
Il y a pas partout Paris
Voilà l'ennui

À Paris
Au quatorze juillet1
À la lueur des lampions
On danse sans arrêt
Au son de l'accordéon
Dans les rues

Depuis qu'à Paris
On a pris la Bastille
Dans tous les faubourgs
Et à chaque carrefour
Il y a des gars
Et il y a des filles
Qui sur les pavés
Sans arrêt nuit et jour
Font des tours et des tours
À Paris
In Paris

In Paris
When a love blooms
It's been weeks
Two hearts that smile at each other
All because they love each other
In Paris

In spring
On the roofs the weather vanes
Turn and make the coquettes
With the first wind
Who passes indifferent
Nonchalant

Because the wind
When he comes to Paris
Has only one concern
It's going to go slow
In all the beautiful neighborhoods
From Paris

The sun
Who is his old friend
Is also partying
And like two college students
They go away on a spree
In Paris

And hand in hand
They go without hitting themselves
Looking on the way
If Paris has changed

Y always
Marauding taxis
Who are charging you fraud
Before parking
Where is the agent still
Taxis

At the coffee shop
We see anyone
Who drinks anything
Who speaks with his hands
What is there since morning
At the coffee shop

There is the Seine
At any time
She has her visitors
Who look at her in the eyes
These are his lovers
At the Seine

And there are those
Those who made their nest
Near the bed of the Seine
And who wash at noon
Every day of the week
In the Seine

And the others
Those who have enough
Because they have seen too much
And who want to forget
Then throw themselves into the water
But the Seine

She prefers
See the pretty boats
Take a walk on her
And over his water
Play caravels
On the Seine

Troubles
There is not only in Paris
There are some in the whole world
Yes but around the world
There is not everywhere Paris
That's the trouble

In Paris
On the fourteenth of July1
By the light of the lanterns
We dance without stopping
At the sound of the accordion
In the streets

Since in Paris
We took the Bastille
In all the suburbs
And at every crossroads
There are guys
And there are girls
Who on the cobblestones
Without stop night and day
Make turns and tours
In Paris


Simular Lyrics