Zaz – La fée

La fée

Moi aussi j'ai une fée chez moi
Sur les gouttières ruisselantes
Je l'ai trouvée sur un toit
Dans sa traine brûlante

C'était un matin, ça sentait le café
Tout était recouvert de givre
Elle s'était cachée sous un livre
Et la lune finissait ivre

Moi aussi j'ai une fée chez moi
Et sa traine est brûlée
Elle doit bien savoir qu'elle ne peut pas
Ne pourra jamais plus voler

D'autres ont essayé avant elle
Avant toi une autre était là
Je l'ai trouvée repliée sous ses ailes
Et j'ai cru qu'elle avait froid

Moi aussi j'ai une fée chez moi
Depuis mes étagères elle regarde en l'air
La télévision en pensant
Que dehors c'est la guerre

Elle lit des périodiques divers
Et reste à la maison
À la fenêtre, comptant les heures
À la fenêtre, comptant les heures

Moi aussi j'ai une fée chez moi
Et lorsqu'elle prend son déjeuner
Elle fait un bruit avec ses ailes grillées
Et je sais bien qu'elle est déréglée

Mais je préfère l'embrasser
Ou la tenir entre mes doigts
Moi aussi j'ai une fée chez moi
Qui voudrait voler mais ne le peut pas...
The Fairy

I too have a fairy at home
When the gutters were so full of rain
I found her lying on my roof
There was a fire on her dress's train

It was the morning and coffee filled the air
A sheet of frost on everything in sight
Curled in herself, her wings were folded like a book
The moon was drunk when she, went home to the night

I too have a fairy at home
And her tail has been singed
She feels chagrin for what the future holds
She'll never fly again, with the state it's in

Others like her have tried before
And before you, there was one more
I saw her, folded in her wings
And I thought, she must be cold and sore

I too have a fairy at home
And from my bookshelf ledge, she looks up to see
The news on TV and she thinks
Outside is war- that's what she believes

And she reads all sorts of news
Stays cooped up in the house
Stays by the window, counting hours
Stays by the window, counting hours

I too have a fairy at home
And every time she drinks her soup
She makes a clatter, with her wings unhealed
And I know too well, that she's dissolute

But I prefer to kiss her face
Or to hold her in my palm
Yes I too have a fairy at home
She'd love to fly, but her wings are gone


Simular Lyrics