Zaz – La part d'ombre

La part d'ombre

Un vieux banc, au bord de la mer,
Je m'assois pour regarder devant
Pour sentir, pour me taire,
Écouter les secrets du vent.

C'est alors qu'elle s'est avancée,
Elle s'est assise à côté de moi,
D'un air sûr, elle s'est présentée,
Je suis ta part d'ombre souviens-toi.

Oh ce soir là, au bout du mystère,
Côté pile, côté face,
Ma part de paix et ma part en guerre,
Se sont regardées en face.

Trop longtemps en douleur
L'une contre l'autre elles ont régné,
Trop d'excès, trop de peur,
Et si ce soir elles s'accordaient?

Ma part d'ombre était revenue
Est-ce qu'elle était là pour négocier?
Moi longtemps j'avais cru
Qu'elle finirait par se lasser.

Cette part blessée dorénavant,
Je la prends dans mes bras en douceur.
Je n'entends plus le bruit du vent,
Maintenant j'entends battre mon cœur.

Oh ce soir là, au bout du mystère,
Côté pile, côté face,
Ma part de paix et ma part en guerre,
Se sont regardées en face.

Trop longtemps en douleur
L'une contre l'autre elles ont régné,
Trop d'excès, trop de peur,
Et si ce soir elles s'accordaient?

Moi je suis le jour comme la nuit,
Je sens ce besoin d'équilibre,
La chaleur est la pluie,
Le silence est le bruit.

Entre ombre et lumière je me sens vive.

Un vieux banc, au bord de la mer,
Je m'assois pour regarder devant
Pour sentir, pour me taire,
Écouter les secrets du vent.

C'est alors qu'elle s'est avancée,
Pour s'assoir à côté juste là,
C'est moi qui lui ai parlé,
Je suis ta part de lumière suis-moi.
The dark side

An old bench on the sea front,
I sit to look straight ahead,
to feel, to keep quiet,
to listen to the secrets of the wind.

That is when she stepped forth
and sat by my side. Looking confident,
she indroduced herself.
"I am your dark side, remember".

Oh, on this evening, where all mystery ends,
heads and tails,
my peaceful and warring parts
faced each other.

For too long in pain
they ruled agains each other.
Too much excess, too much fear,
could it be they would agree today?

My dark side was back,
was it under a truce flag?
Me, I had thought for long
she would grow tired.

This wounded part from now on
I hold her gently in my arms.
I do not hear the wind anymore,
I can hear my heart beating.

Oh, on this evening, where all mystery ends,
heads and tails,
my peaceful and warring parts
faced each other.

For too long in pain
they ruled agains each other.
Too much excess, too much fear,
could it be they would agree today?

Me, I am made as much of day as of night,
I feel this need for a balance,
warmth is rain,
silence is noise.

Between shadow and light I feel alive.

An old bench on the sea front,
I sit to look straight ahead,
to feel, to keep quiet,
to listen to the secrets of the wind.

That is when she stepped forth
and sat by my side, just there.
It is me who spoke to her.
"I am your bright side, follow me".


Similar Lyrics